ANTHOLOGIE DE DECLARATIONS DE PROPAGANDE
DE GUERRE ET DE GENOCIDE SUR ROSSIYA 1

rossiya 1.jpg

12. Moqueries et appels à la violence sur les prisonniers de guerre ou les combattants volontaires traités en mercenaires / Préconisation du recours à la peine de mort pour les prisonniers de guerre

  • L'émission de Vesti Nedeli, 13 mars 2022, animée par Dmitry Kisselev, est revenue sur le thème des pendaisons publiques, diffusant les scènes de l'exécution publique de soldats nazis allemands sur la place de l'Indépendance de Kyiv en 1946. Le segment était intitulé "Dénazification de l'Ukraine - les nouvelles opportunités de croissance" et semblait servir d'outil pour désensibiliser la population russe aux procès de guerre et aux exécutions grotesques que le Kremlin aurait l'intention de mener en Ukraine, peut-être sur la même place publique capturée dans la vidéo historique.

 

  • Les experts de Rossiya 1 préconisent la mise en place de pendaisons publiques en Ukraine une fois la domination de la Russie établie. L'un d'eux note que la constitution de la RPD/LPR autorise commodément la peine de mort. (Rossiya 1, 14.3.2022)

  • Alors que des experts ont préconisé la pendaison des Ukrainiens pour avoir résisté à l'invasion de la Russie, Elena G. Ponomareva, docteur en sciences politiques, a déclaré: "Ne laissez jamais la moralité vous empêcher d'entreprendre des actions correctes. Je comprends l'importance d'une composante humanitaire ... mais la moralité ne devrait pas faire obstacle."     (Rossiya 1, 14.3.2022)

 

Julia Davis, “Wild Kremlin TV Hosts Threaten the U.S. With Nuclear Strikes Unless Sanctions End and Reparations Are Paid”, Daily Beast, 15.3.2022

 

  • Margarita Simonyan et Vladimir Soloviev proposent que les prisonniers de guerre ukrainiens - qu'ils décrivent comme des "monstres et des connards" - soient utilisés comme ouvriers pour restaurer la ville de Marioupol, détruite par les forces russes. Ils devront être rééduqués par la radio et la télévision russe (Rossiya 1, 15.4.2022)

 

  • Un expert affirme su Rossiya 1 que les sorties d'Azovstal devraient être scellées avec du béton. L’hôte de l’émission, Alexei Martinov, préfère l'idée de capturer les Ukrainiens et de les montrer sur les marchés publics, permettant à quiconque de leur faire "ce qu'il veut". (Rossiya 1, 23.4.2022).

 

  • Alexei Jourevliev à propos des prisonniers britanniques : « Il leur reste un mois à vivre. Qu’ils vivent ! Qu’ils essayent de faire appel ! Moi, j’espère que le verdict sera maintenu. Comme ça ce sera clair pour tous ceux qui combattent là-bas. Les Géorgiens, toute cette vermine. Vous allez voir. Soit vous crèverez, soit vous serrez fusillés par décision de justice. Alors prenez vos cliques et vos claques et déguerpissez ! (Rossiya 1, 9.6.2022)

Extrait cité dans "Vu de Russie", France 24, 10 juin 2022

 

  • Soloviev annonce la capture de deux prisonniers américains et annonce qu’en fonction des précédents, ils vont être condamnés à la peine de mort. Andrei Guruliov, Membre de la Douma confirme : « Oui, il n’y a pas d’autre option » (Rossyia 1, 16.6.2022

  • Rossiya 1 évoque la capture de deux Américains, Alexander Drueke et Andy Huynh, par les forces russes en Ukraine. Des photos des prisonniers sont montrées à l’écran.   Immédiatement après le clip de membres de la famille en pleurs implorant pour leur vie, le commentateur utilise des expressions moqueuses signifiant qu'il n'y a aucune chance qu'ils soient libérés, en argumentant qu’il s’agit de mercenaires et que donc la Convention de Genève ne s’applique pas.  (Rossiya 1, 17.6.2022)