ANTHOLOGIE DE DECLARATIONS DE PROPAGANDE DE GUERRE ET DE GENOCIDE SUR ROSSIYA 1

rossiya 1.jpg

1. Défense d’un régime autoritaire / Culte de la personnalité

 

• « Mais nous n'avons qu'un seul pays, et nous ne pouvons pas laisser son sort au hasard, même démocratique. Après tout, Poutine fait son travail - de quoi d'autre avez-vous besoin ? » (Vitaly Tretyakov, Doyen de l'École supérieure de télévision de l'Université d'État Lomonossov de Moscou) (Une soirée avec Soloviev, Rossiya 1, 10.2.2017)

 

• "Quand tout ce truc occidental commence ici - libéralisation, perestroïka - tout finit mal !" Soloviev (avec autorité) : "L'histoire a montré qu'en Russie tout gouvernement est bon sauf un faible." (Semyon Bagdasarov, Rossiya 1, 12.12.2017)

 

• « Je me permettrai une fois de plus de commencer en étant clair et précis pour expliquer la situation. Dans notre pays, les buts sont définis par un seul homme, le commandant en chef des armées. Les buts définis par le commandant en chef des armées pour ce qui est du cours de l’opération militaire spéciale ont été formulés de façon on ne peut plus claire : dénazification, démilitarisation, un statut neutre, l’indépendance et la sécurité des Républiques populaires de Dinestk et de Lougansk. C’est pourquoi certaine des hésitations survenues hier, heureusement que le peuple a compris qu’il ne fallait écouter que le commandant en chef des armées ou bien ceux qui sont habilités à commenter certains thèmes. » (Vladimir Soloviev, Rossiya 1, 30.3.2022)

 

 

(Extrait cité dans "Vu de Russie", France 24, 31 mars 2022.
 

• "N'induisons pas en erreur ou n'essayons pas de démoraliser notre peuple et nos troupes avec des déclarations aussi folles. L'objectif a été fixé et il doit être pleinement atteint. Seul le commandant en chef suprême fixe les objectifs de notre 🇷🇺, et lui seul devrait être écouté » (Vladimir Soloviev, Rossiya 1, 31.3.2022.)