ANTHOLOGIE DE DECLARATIONS DE PROPAGANDE DE GUERRE ET DE GENOCIDE SUR ROSSIYA 1

rossiya 1.jpg

6. Négation des attaques contre des civils et des crimes de guerre

  • "Il y a de fausses informations sur les villes d’Ukraine qui sont frappées. Ce n'est pas le cas. Seuls les sites militaires sont détruits. Notre attitude envers les civils et les villes est très prudente. Le but de l'opération spéciale de la Russie en Ukraine est d’empêcher la guerre mondiale. Et les actions de la Russie sont par essence anti-guerre" (Dmity Kisselev, Rossiya 1 1, 27.2.2022)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Avec des images d'immeubles détruits derrière lui, un animateur de la télévision de Rossiya 1 affirme que la Russie ne frappe pas de cibles civiles en Ukraine. (Rossia 1, 1.3.2022)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • "Je ne serais jamais capable de m'asseoir ici dans le studio et de défendre ce que fait ma patrie, si je savais que ma patrie bombarde des villes paisibles" (Margarita Simonyan, Rossiya 1, 7.3.2022)

 

  • Négation du bombardement de la maternité de Mariopol, Rossiya 1, 10.3.2022

Extrait cité in "Vu de Russie", France 24, 24 mai 2022

  • Rossiya 1 montre des images de la dévastation totale causée par les troupes de Poutine, mais en blâmant les Ukrainiens : "Regardez ce que les nazis ukrainiens font à leurs propres villes". (Rossiya 1, 26.3.2022)

  • Aleksey Zhuravlyov, membre de la Douma d'État et président du parti nationaliste russe Rodina, s'est rendu dans le Donbass et a de nouveau (avec un sourire sur le visage) nié que la Russie ait bombardé une maternité à Marioupol : "Quelle maternité ? Il n'y avait pas de maternité." (Rossiya 1, 29.3.2022)

  • "Avons-nous bombardé un seul bloc d'habitations ?! Un seul ?! Ce sont tous des sites de l'armée ! Mais qu'est-ce que vos salauds et vos salauds ont fait au quartier résidentiel de Donetsk ?!"  (Vladimir Soloviev, Rossiya 1, 1.4.2022)

  • Vladimir Soloviev crie avec colère que l'objectif de l'Occident est une destruction totale de la Russie. Il exige : « Ne gênez pas le travail de notre armée, à tous les niveaux ! Libérez leurs mains ! Le politologue Sergey Mikheyev est ensuite intervenu avec sa propre vision de Bucha : « Peut-être que c'est une production, ou peut-être qu'ils ont amené les cadavres d'ailleurs. Là-bas, les cadavres ne manquent pas. Il n'y a aucun problème à [obtenir] des cadavres. (Rossiya 1, 3.4.2022)

Cité in Julia Davis, “Putin’s Minions Demand Grotesque ‘Rewards’ for Mass Killers in Ukraine”, Daily Beast, 4.4.2022,

 

  • A propos de Butcha : "Une provocation d'une brutalité flagrante des nazis ukrainiens. Zelensky et "absolument tout l'Occident prétendument civilisé tentent de créer une version hybride et fausse de Srebrenica" (Olga Skabeyeva, Rossiya 1, 4.4.2022)

  • "L'Occident utilise Bucha pour légaliser les futures purges dans les zones précédemment occupées par l'armée russe. Les gens ont été tués par les forces ukrainienne parce qu'ils n'ont pas résisté aux Russes. L'Occident donne ainsi à l’Ukraine l'autorisation de tuer extrajudiciairement ceux qu'ils considérer comme des traîtres" (Olga Skabeyeva, Rossiya 1, 4.4.2022)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Les médias d'État russes ont produit des affirmations ridicules, affirmant que les cadavres représentés dans les images de Bucha "bougeaient les bras", "écartaient leurs membres pour éviter les roues des véhicules militaires" ou "se levaient et s'éloignaient". (Rossiya 4.4.2022)

Julia Davis, "Putin’s Minions Demand Grotesque ‘Rewards’ for Mass Killers in Ukraine", Daily Beast, 4.4.2022

  • Le député russe Oleg Matveichev a déclaré à la télévision d'État que le fait que de nombreuses victimes de Bucha aient été retrouvées sur la route était inhabituel et indique qu'une "provocation" a eu lieu "Tous ceux qui sont morts à Bucha étaient en quelque sorte des délinquants routiers", (Rossiya 1, 4.4.2022)

 

  • L'hôte de Rossiya-1, Vladimir Soloviev, amplifie maintenant le complot selon lequel les forces ukrainiennes ont bombardé les forces russes en retraite à Bucha Le Kremlin a maintenant 3 récits : un faux massacre, des Ukrainiens ont tué des "collaborateurs russes" et maintenant les morts à Bucha sont en fait des troupes russes (Rossiya 1 , 4.4.2022)

  • "il n'y a aucune preuve de victimes, mais l'Occident n'a pas besoin de la vérité" Mais en rejetant à deux reprises l'appel de la Russie à une réunion du CS de l'ONU, le Royaume-Uni "pense apparemment qu'il n'y a rien d'urgent dans les événements de Bucha" et a "craché sur le peuple ukrainien" (Olga Skabeyeva, 5.4.2022)

  • Le correspondant de guerre Yevgeny Poddubny est intégré aux troupes russes et a peut-être été témoin de leurs atrocités. Il affirme que les Ukrainiens ont tué leur propre peuple et ont également utilisé des acteurs pour mettre en scène une fausse production et blâmer la Russie. (Rossiya 1, 5.4.2022)

 

  • "Il est déjà tout à fait évident que ni l'Occident ni sa marionnette Zelensky n'ont besoin d'une paix durable. La provocation sanglante de Bucha l'a clairement démontré. Le but est de faire dérailler les pourparlers entre la Russie et l'Ukraine" (Olga Skabeyeva, Rossiya 1, 6.4.2022)

 

  • Rossiya 1 diffuse des extraits rapides des photos satellites révélées par le New York Times confirmant les vidéos sur le massacre de Butcha mais les  rejette comme "fausses" sans aucune explication (Rossiya 1, 6.4.2022)

 

 

 

  • Répétition de l’argument « Biden a traité Poutine de boucher car ils préparaient la mise en scène de Butcha »  (Rossiya 1,7.4.2022) 

  • Sur la manière dont Rossiya 1 a rendu compte du massacre de Butcha, voir « The Last Word », MSNBC, 5.4.2022

 

  • Les intervenants dans l’émission d’Plkga Skabeyeva prétendent que l’Ukraine, et non la Russie, a bombardé la gare de Kramatorsk ce matin (des dizaines de civils sont morts) parce que Zelensky "ne voulait pas qu'ils quittent la ville" (Rossiya 1, 8.4.2022)

  • Les intervenants essayant d'expliquer ce qui s'est passé à Kramatorsk en blâmant l'Ukraine, les États-Unis, le Royaume-Uni, l'UE et leurs "plans sataniques" conjoints pour une "troisième guerre mondiale" contre la pauvre Russie innocente. (Rossiya 1, 9.4.2022)

 

 

  • « Nous ne cherchons pas à résoudre les conflits par la force militaire » (Dmitry Evtsafiev, Rossiya 1, 21.6 2022)

  • Couverture par Rossiya 1 de la frappe sur le centre commercial de Krementchouk. Comme on pouvait s'y attendre, ils nient que la frappe ait même eu lieu, la qualifiant de "provocation" organisée juste à temps pour le retour de Sean Penn en Ukraine et le sommet de l'OTAN. La couverture occidentale est qualifiée de "faux". (Rossiya 1, 28.6.2022)