ANTHOLOGIE DE DECLARATIONS DE PROPAGANDE DE GUERRE

ET DE GENOCIDE SUR ROSSIYA 1

rossiya 1.jpg

5. Justification des atteintes à l’intégrité territoriale de l’Ukraine -

 

Désinformation sur l’agression contre l’Ukraine du 24 février

  • « Nous n’avions pas d’autre choix pour défendre la Russie ». Ce matin dans une adresse aux Russes, Vladimir Poutine a déclaré le début de l’opération militaire spéciale pour défendre les Républiques populaires du Donbass. Le Président a noté que le but de l’opération était de sauver les populations d’un génocide et d’aboutir à la démilitarisation et à la dénazification de l’Ukraine. Notre pays ne peut pas se sentir en sécurité alors que l’Ukraine a été transformée en anti-Russie ennemie, quelle a été placée sous contrôle extérieur et dopée aux armements étrangers. Selon Vladimir Poutine, c’est une question de vie ou de mort. (Ernest Matskiavitchous, JT, Rossiya 1, 24.2.2022)

Extrait cité dans "Vu de Russie", France 24, 27 mai 2022

 

  • "Les forces armées ukrainiennes font preuve d'une impuissance totale et d'une méchanceté impuissante. Pratiquement toutes leurs infrastructures ont été détruites. Zelensky dit des bêtises. Il y a une désertion massive".

  • "Près de Kharkiv, les habitants saluent notre armée. Ils disent qu'ils attendaient cela depuis 30 ans. C'est leur seul reproche."

  • "Notre force aérienne continue de mener des frappes précises contre des infrastructures militaires. Je le répète - c'est d'une grande importance - elles sont précises. Exclusivement et uniquement contre des sites militaires".

 (Olga Skabeyeva, Rossiya 1, 25.2.2022)

https://twitter.com/francis_scarr/status/1497156474157608962

https://twitter.com/francis_scarr/status/1497162559392264244

https://twitter.com/francis_scarr/status/1497210835294461958

  • "Les troupes russes prennent toutes les mesures pour garantir la sécurité des civils" (Olga Skabayeva, Rossiya 1, 26.2.2022

https://twitter.com/francis_scarr/status/1497519071386030088

  • Les « nationalistes » ukrainiens lanceront des roquettes sur des zones civiles à Kramatorsk et Sloviansk (villes contrôlées par le gouvernement près de Donetsk) puis rejetteront la responsabilité sur la Russie et les deux « républiques populaires » (Journaliste non identifiée, Rossiya 1, 26.2.2022)

https://twitter.com/francis_scarr/status/1497534504512237569

  • Le journaliste Mikhail Fedotov dit depuis Tchernobyl que les troupes « devaient simplement prendre le contrôle du site pour empêcher toute provocation avec des déchets chimiques et radioactifs » (Rossiya 1, 26.2.2022)

https://twitter.com/francis_scarr/status/1497538977821253636

  • Le journaliste russe Ivan Konovalov déclare que les habitants de Kyiv se contentaient de prendre des fusils pour commettre des crimes une fois que les choses se sont stabilisées : "Beaucoup prennent les armes pour les cacher jusqu'à ce qu'ils aient besoin de les utiliser [pour le crime]. La majorité des gens n'ont pas l'intention de défendre quoi que ce soit" (Ivan Konovalov ; Rossiya 1, 27.2.2022)

https://twitter.com/francis_scarr/status/1497818416916221952

  • "Il est fort probable que des frappes des forces armées ukrainiennes soient lancées sur ces marquages, mais tous les médias diront que cela a été fait par les troupes russes" (Oleg Noginsky, 27.2.2022)

https://twitter.com/francis_scarr/status/1497819987121254403

  • Affirmation d’avoir découvert un laboratoire avec des composants d’armes biologiques dans des territoires ukrainiens, « tout près du territoire de la Russie » résultant d’un programme financé par les Etats-Unis (Rossiya 1, 3.4.2022)

Extrait cité dans "Vu de Russie", France 24, 27 mai 2022

Qualification du gouvernement ukrainien comme nazi

Le thème des « Ukrainiens nazis » est ancien et remonte à la propagande soviétique de l’après Seconde guerre mondiale. On le retrouve dans le discours de la télévision russe par exemple dans l’émission Vesti : la police ukrainienne est critiquée pour s’être montrée trop clémente avec les « Ukrainiens nazis » (Rossiya 1 du 9 mai 2011, cité Stephen HUTCHINGS and Vera TOLZ, Ethnicity and nationhood on Russian state-aligned television: Contextualising geopolitical crisis”, in Pål KOLSTO and Helge BLAKKISRUD,  The New Russian Nationalism: Imperialism, Ethnicity and Authoritarianism 2000–2015, Edinburgh University Press, 2016, p.324.)

  • "Le ministre des Affaires étrangères de l'Ukraine Klimkin a déclaré que Kyiv transmettrait à l'Amérique l'expérience de la lutte contre les Russes. Pas avec la Russie, mais avec les Russes! C'est le nazisme dans sa forme la plus pure. Comment est-ce - de brûler, torturer ?" (Vladimir Soloviev, Rossiya 1, 20.11.2017)

 

  • "C'était une mesure nécessaire. La Russie ne déclenche pas les guerres, elle les termine" (Vladimir Soloviev, Rossiya 1, 25.2.2022)

https://twitter.com/francis_scarr/status/1497305621460361217

  • "Les autorités nazies actuelles d'Ukraine essaient de ne pas abandonner leur position car elles savent très bien comment cela se terminera pour elles personnellement. Cela se terminera devant un tribunal avec la responsabilité de leurs crimes"   Yuri Afonin, Membre de la Douma, Emission 60 minutes d’Olga Skabeyeva, 25.2.2022)

https://twitter.com/francis_scarr/status/1497325102853246981

  • Des milliers de citoyens pacifiques utilisés par les nazis comme bouclier humain (DImitry Kisilyov, 26.3.2022)

 

Extrait cité dans "Vu de Russie", France 24, 28 mars 2022

  • "Le régime ukrainien nazi a organisé la plus grande prise d'otages de l'histoire, surpassant même l'Etat islamique... Les forces armées ukrainiennes continuent d'utiliser des otages comme boucliers humains, plus de 4,5 millions de civils à Kharkiv, Tchernihiv, Soumy et Marioupol" (Olga Skabeyeva, Rossiya 1, 31.3.2022)

  • Crimes monstrueux commis par les nazis ukrainiens. Enfant inconnu tué par un sniper nationaliste (Rossiya 1, 24.3.2022)  (allégation non démontrée)

 

Extrait cité dans "Vu de Russie", France 24, 24 mars 2022

  • "L'essentiel est que les pays occidentaux refusent de donner des garanties de sécurité à l’Ukraine... J'ai l'impression qu'à part la Russie, personne ne garantira la sécurité du territoire de l’Ukraine... En fin de compte la Russie sera la sécurité garant d'une Ukraine dénazifiée" (Vladimir Kornilov, Rossiya 1, 31.3.2022)

 

 

  • Soloviev dépeint les Ukrainiens comme des « nazis sataniques » et prétendant que Zelensky n'est pas juif (Rossiya 1, 9.4.2022)

  • Dans l'émission 60 Minutes, le politologue Alexeï Martynov a qualifié de « satanisme » le blâme attribué à la Russie pour ses massacres en Ukraine. (Rossiya 1, 9.4.2022)

Cité in Julia Davis, “Russian Propaganda Turns to ‘Lord of the Rings’ to Stir Ukraine Hatred”, Daily Beast, 18.4.2022

 

  • Dmitry Kisselev, déclare aux téléspectateurs que le "nazisme ukrainien" est un "mélange toxique de paganisme et de satanisme". Rossiya 1, 1.5.2022

  • “Le régime Nazi regime en Ukraine”, Dmitry Novikov, Membre de la Douma, Rossiya 1, 26.5.2022

  • ”Nous ne sommes pas l’agresseur », (Vladimir Soloviev, Rossiya 1, 21.6.2022,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Commentaire du discours de Poutine devant les diplômés des hautes écoles militaires russes. « Les soldats et les officiers russes défendent le Donbass des néo-nazis et la sécurité de la Russie. La Russie est le pays des héros. Du passé, du présent et du futur» (Rossiya 1, 21.6.2022)

Extrait cité dans "Vu de Russie", France 24, 24 juin 2022

Légitimation du projet de changer le régime à Kyiv

  • "Les zones entourant les frontières russes devraient soit être neutres - mais vous ne le voulez pas - soit sous notre contrôle. Nous devons donc au moins changer le régime à Kyiv. C'était notre position honnête, et je l'ai approuvée" (Vitaly Morozov, Rossiya 1, 27.2.2022)

 

  • Olga Skabeyeva suggère cette réponse : "On pourrait commencer par exemple par détruire le quartier du gouvernement, le bâtiment du ministère de la Défense ukrainien, le bureau de Zelensky et la direction principale du SBU" (Rossiya 1, 14.4.2022)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • "Dès que le régime criminel de Kyiv sera effacé de la surface de la terre, l'harmonie reviendra, il y aura à nouveau le commerce international et les sanctions seront levées parce que la situation n'existera que tant qu'il y aura des Ukrainiens prêts à verser le sang à des fins peu claires", Mikhail Konev, Rossiya 1, 26.4.2022 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • « Zelenski est un usurpateur » (Ramzan Kadyrov, Rossiya 1, 26.5.2022)