ANTHOLOGIE DE DECLARATIONS DE PROPAGANDE DE GUERRE ET DE GENOCIDE SUR PERVIY KANAL

perviy_1_kanal.png

1.  Négation de l’Etat et de la culture ukrainiens / Fausses informations / Légitimation de l’agression du 24 février 2022

Négation de l’Etat ukrainien et de la culture ukrainiens

  • Le 8 octobre 2018, le vice-président de la Douma d'État Piotr Tolstoï a déclaré lors du premier épisode de son émission-débat Толстой. Воскресенье ("Tolstoï. dimanche"), que la langue ukrainienne était « artificielle » et en grande partie non parlée en Ukraine.

 Толстой. Воскресенье. Выпуск от 07.10.2018   

  • "Il est logique de soulever la question de l'existence d'un État ukrainien car l'existence d'un État terroriste à nos frontières représente une très grande menace pour nous tous" Le présentateur dit ensuite qu'il espère que cela deviendra la politique russe,  Perviy Kanal, 11.4.2022,

  • Dans une émission historique, différents intervenants nient que l’Ukraine ait jamais existé comme Etat, « on leur a enlevé leur conscience historique et remplacé par une autre mensongère, on leur a mis une fausse histoire, des fausses valeurs, de faux repères politiques » ; « une Ukraine indépendante n’est possible qu’en tant que projet russophobe et anti-russe » (Guerman Artamonov, historien ; est une « néo-colonie » « l’ukrainité en tant qu’idéologie a toujours été dirigée vers l’affaiblissement de l’Empire russe, puis de la Russie soviétique et désormais de la République russe » (Vladimir Skachtko, journaliste ukrainien) « si un tel Etat existe avec une telle idéologie existe, alors il doit être immédiatement détruit » . (Perviy Kanal, 14.6.2021)

  • « L’Ukraine est un fake, qui s’est couvert de blasons, de je ne sais quoi, de la démocratie, de la civilisation, du progrès, que sais-je encore ? Elle n’est rien, elle n’est rien d’autre que cette fréature minable ».Artiom Cheïnine  (Perviy Kanal,  JT, 19.5.2022)

Fausses informations sur la supposée crucifixion d’un enfant dans le Donbass

  • Le 12 juillet 2014, la chaîne publique Perviy Kanal a diffusé une interview d'une femme se faisant appeler Galina Pyshniak. En se faisant passer pour un témoin oculaire, elle a décrit l'histoire d'un enfant de trois ans, qui aurait été crucifié par des nationalistes ukrainiens sous les yeux de sa mère dans la ville de Sloviansk. La mère inconsciente aurait ensuite été attachée à un tank et conduite autour de la place. L'histoire a été l'un des sommets de la campagne orchestrée par le Kremlin visant à inciter à la haine contre les Ukrainiens. Des journalistes de Novaya Gazeta ont démystifié l'histoire dans les 24 heures[1], et d'autres témoignages réfutant le mensonge sont apparus, parmi lesquels du site ukrainien Stopfake ukrainien.[2] L'histoire n’a été officiellement rétractée par Perviy Kanal que le 21 décembre 2014, affirmant qu'elle avait simplement relayé un prétendu rapport de témoin oculaire.[3]

Légitimation de l’agression du 24 février 2022

  • La télévision d'État russe met tout en œuvre pour justifier l'invasion. Le talk-show Vremya Pokazhet (normalement diffusé du lundi au vendredi après-midi) est de nouveau diffusé le matin. C'est la seule chose sur Perviy Kanal pendant la journée, avec juste de courtes pauses pour les bulletins d'information. "C'était une décision difficile, mais qui était totalement inévitable car il n'y avait tout simplement pas d'autres options. Il est important de réaliser cela" (Perviy Kanal  27.2.2022)

  • "Laissez-moi me répéter. La Russie n'a pas déclaré la guerre à l'Ukraine. Nous terminons la guerre que l'Ukraine mène contre les Russes de souche depuis huit ans", Alexander Sherin, Perviy Kanal,  28.2.2022

 

  • "Il y a 2 termes pour nos objectifs en Ukraine. Démilitarisation et dénazification. Ces gars-là, sont-ils sujets à la dénazification ? Ou agissent-ils en toute honnêteté, écoutant l'appel de leur gouvernement ?" Anatoly Kuzichev, animateur de Vremya Pokazhet, Perviy Kanal, 1.3.2022

  • L'ancien député Alexander Sherin se dit convaincu que les Ukrainiens seront "reconnaissants" envers la Russie pour ce qu'elle fait à leur pays. Dénazification des cerveaux. Les enfants sont épargnés. (Perviy Kanal, 21.4.2022)

  • « C’est pour que les personnes âgées n’aient plus à s’abriter dans les souterrains que la Russie a lancé l’opération militaire spéciale en Ukraine.(…) Les néonazis se servaient des civils comme bouclier humain et faisaient des quartiers habités des positions de combat » (Ekaterina Andreeva, (JT, 26.5.2022, Perviy Kanal)

 

Vu de Russie : Poutine se revendique de Pierre le Grand pour bâtir un Empire • FRANCE 24, 17.6.2022

L'Ukraine : un "fake", selon la propagande russe • FRANCE 24, 20.5.2022

perviy1 1 3 2022.JPG